Dr Justine Tinkler: dénoncer l’agression sexuelle dans les bars

TL; DR: Dr. Justine Tinkler, sur le University de Géorgie, est se débarrasser new-light on les – occasionnellement impropre – moyens qui personnes se poursuivent l’un l’autre dans social paramètres.

C’est vraiment habituel pour les hommes et les femmes célibataires toulouse rencontrer dans tavernes et boîtes de nuit, mais comment typiquement {faire|effectuer|effectuer|effectuer|ces interactions border sur le harcèlement sexuel versus plaisanteries amicales? Dr. Justine Tinkler states trop souvent.

Ensemble dernier analyse, Tinkler, un associé professeur de la sociologie pendant le Université de Géorgie, examine précisément comment fréquemment sexuellement hostile fonctions ont lieu dans ces options et juste comment les réponses des spectateurs et ceux impliquées produire et renforcer l’inégalité entre les sexes.

“le principal objectif de ma la recherche est examiner certains sociaux présomptions que nous formulons à propos des femmes et hommes concernant hétérosexuels relation “, a-t-elle déclaré.

Et voici comment elle accomplissant cet objectif:

Pouvons-nous vraiment savoir exactement quoi intime agression est ?

Dans an imminente étude avec la collaboratrice Dr. Sarah Becker, de Louisiane condition college, appelé “forme de sain, particulier incorrect: Jeunes ‘ s valeurs concernant Moralité, légalité et normalité de l’agression sexuelle dans les lieux publics prendre Paramètres, “Tinkler et Becker ont des entretiens avec plus de 200 personnes parmi les siècles de 21 et 25.

Utilisation du réactions de ces entretiens, c’étaient être mieux comprendre circonstances dans lesquelles hommes et femmes le feraient ou normalement tolérer habitudes comme indésirable sexuel toucher, embrasser, tâtonner, etc.

Ils ont commencé le processus en demandant les individus expliquer un événement que ils auront vu ou habile presque tout hostilité dans une communauté ingérer environnement.

Concernant 270 événements décrits, seulement neuf inclus tout type de indésirable intime entrer en contact avec. Parmi ceux-ci neuf, six impliquaient physiquement nuisible comportement. Peut sembler un peu, right?

Tinkler et Becker ensuite demandé les membres s’ils ont en fait vraiment qualifié ou observé indésirable sexuel toucher, tâtonner ou s’embrasser dans un bar ou club, et 65 pour cent d’hommes et de femmes ont eu un événement l’épeler.

Qu’est-ce Tinkler et Becker avaient été beaucoup est ce retenu que 65 pour cent de expliquer ces occurrences during first concern, donc ils questionné.

Alors qu’ils a été donné plusieurs réponses, très communs thèmes Tinkler et Becker ont vu était individus disant que indésirable intime entrer en contact avec n’avait pas été hostile il rarement contribué à corporel préjudice, comme le poing homme contre homme combats.

“Cette explication n’était pas complètement persuasive pour tous car il il y en avait en fait nombreux situations que les individus défini que n’a causer réel blessure ils néanmoins vu parce que agression, donc occurrences comme verbal menaces ou verser un verre sur quelqu’un se trouve être très probable finir par être connu sous le nom de hostile que indésirable tâtonnant, “Tinkler déclaré.

Un autre typique réponse fini par être joueurs mentionné ce type de comportement est vraiment si commun dans le bar scène il N’ont pas traverser leurs pensées partager avec vous leurs expériences.

“Ni males ni ladies croyaient ça avait été une bonne chose, mais néanmoins ils le voient de bien des manières comme une partie consensuelle de planifier un bar, “Tinkler . “Cela pourrait être indésirable et non consensuel de la même manière qui vraiment arrive sans ladies consent, mais men and women ont tous deux encadré ça quelque chose que vous sorte de acheter puisque vous déménagé et c’est vraiment votre responsabilité d’être où scène il en est n’est pas vraiment juste pour appeler-le aggression. “

Conformément à Tinkler, réactions telles que celles-ci particulièrement conseiller de comment les stéréotypes dans notre société naturalisent et normalisent cette idée que “les garçons vont être garçons “et consommer une quantité excessive de liqueur tend à faire ce comportement inévitable.

“de bien des manières, parce que indésirable intime intérêt est vraiment commun dans bars, il y a vraiment particuliers non-consensuels types de sexuels contact qui ne sont pas perçus comme déviants cependant ils sont considérés comme normaux de manières que les hommes sont formés l’intérieur de notre culture poursuivre les affections des femmes “, at-elle dit.

Exactement comment elle est en fait change la société

La major chose Tinkler veut accomplir avec ce particulier la recherche est pour motiver les se lever pour ces inacceptable actions, peut-être le acte se passe à par eux-mêmes, pals ou complete strangers.

“Personnellement espérer que les individus problématisent cette idée que les gars sont inévitablement hostile donc le idéal façons dont hommes et femmes devraient connecter devrait être façons que males dominate women systems dans leur quest for tous, “elle mentionné. “Je souhaiter que par beaucoup plus perceptible le degré auquel cela se produit en plus de niveau auquel individus déclarent peut-être pas aimer, il peut {rendre les gens|rendre les gens|clubs. “

Mais Tinkler peut-être pas empêcher ici.

Une apprendre elle gérer analyser le manières où compétition joue un rôle pendant ces connexions, tandis qu’une autre apprendre examinera comment différent sexuel harcèlement cours de formation peut avoir un impact sur société ne invite aucune réaction contre ceux qui se présentent en avant.

Pour plus d’informations sur Dr. Justine Tinkler et son travail travail, visitez uga.edu.